Madame Soleil : un grand personnage de la voyance !

Madame Soleil, nombreux pensent qu’il s’agit d’un pseudonyme, tellement cette appellation paraîtrait prédestinée. Pourtant, ce fameux personnage de la voyance s’appelait réellement Germaine Soleil. Cet astrologue a connu la célébrité grâce à son horoscope matinal qu’elle avait animé à la radio Europe 1 de 1970 à 1993 (23 ans).

Un climat astral assez défavorable

Née le 18/07/1913, Madame Germaine Soleil était initiée à observer les astres depuis petite par son père. Cependant, cette petite fille rêve de devenir médecin, mais pas astrologue. La mort précoce de ses parents associée aux soucis financiers la fit abandonner ses projets, ce qui l’orienta vers des études liées à la dactylographie, moins coûteuses et plus courtes. Une fois la profession de secrétaire exercée, elle épousa Gaston Fargeas avec qui elle eut 4 enfants. Ensuite, elle ouvrit une boutique de lingerie, mais les astres n’apportant pas soutien, le commerce périclita et Madame Soleil explora une autre voie.

Une bonne étoile à l’horizon

Diseuse de bonnes aventures, sa tante disposa d’une roulotte en France, plus précisément à Paris. Rachel initia Germaine Soleil aux secrets de l’astrologie et de la voyance. À son tour, la nièce s’appropria une roulotte et les astres lui devenaient plus favorables. Ses prévisions intelligentes, fines et son sixième sens lui garantirent des clients de plus en plus nombreux. Son nom se murmurait progressivement de bouche-à-oreille. Hommes politiques et personnalités célèbres vinrent solliciter ses services. Parmi les célébrités comptait Paul Meurisse, directeur artistique de la radio Europe 1. Celui-ci lui proposa l’animation d’un horoscope du matin sur les ondes de la chaîne la plus connue de l’époque.

Madame Soleil, une ascension fulgurante

Germaine Soleil signa le contrat et débuta son parcours radiophonique le 14/09/1970, une expérience professionnelle riche de 23 ans où elle atteignit son apogée. En parallèle à son horoscope journalier, cette voyante répondait en live aux interrogations des auditeurs souhaitant se renseigner sur leur avenir. Les appels n’en finirent pas, on pouvait enregistrer jusqu’à 32 000 appels certains jours. Elle offrait des conseils sans relâche. Sa réputation était telle que le Président de la République française de l’époque, Georges Pompidou, déclara à un journaliste avec humour un jour : « Je ne suis pas madame Soleil ! ».

Ce grand personnage de la voyance est né sous un signe du zodiaque connu pour sa complicité avec les enfants à savoir le cancer. Ce n’est pas donc pas surprenant qu’elle assura aussi l’animation des chroniques de télé au club Dorothée à partir de 1988. Elle y prédisait l’horoscope aux jeunes auditeurs. Éteinte à l’âge de 83 ans le 27/10/1996, l’astrologue repose dans un cimetière sis à Levallois-Perret.

5 conseils avant de consulter un voyant sur internet
Comment trouver l’amour grâce à la voyance ?