Runes divinatoires : qu’est ce que c’est ?

Au même titre que le tarot ou les oracles, les runes font partie des arts divinatoires utilisés depuis des lustres par nos ancêtres. C’est un outil que les adeptes de cette pratique utilisent pour répondre aux différentes questions existentielles de la vie. Zoom sur les runes divinatoires et ses interprétations.

Runes divinatoires : historique et significations

L’origine des runes est méconnue jusqu’à ce jour. Cependant, certains chercheurs l’apparentent à une origine scandinave, tandis que d’autres l’associent à une origine plus lointaine en lien avec la mythologie nordique. Mais selon une définition commune, une  « rune » désigne un système d’écriture ancien associé à une langue. Dans le langage germanique, l’alphabet runique est appelé le « futhark ». C’est un ensemble de 24 signes permettant aux peuples germaniques et scandinaves de communiquer. Gravées dans les pierres et tirées selon différentes méthodes, les écritures offrent de multiples interprétations sur le présent et sur les actions futures.

Les méthodes de tirage de runes divinatoires

La méthode de tirage la plus simple et la plus utilisée en runes divinatoires est celle à trois runes ou la consultation de Norns. Cette méthode permet de répondre à une question par « oui » ou par « non ». Cependant, il existe d’autres méthodes plus poussées qui donnent lieu à des réponses et des informations plus approfondies et plus précises. Il s’agit par exemple des tirages à 5 runes, à 7 runes ou à 10 runes. Cette dernière forme de voyance, également appelée la  « croix celtique » donne un aperçu sur une situation s’étalant dans une période définie pouvant aller de 6 mois à 1 an. Elle est utilisée pour guider la personne concernée pour ses actions futures.

Les différentes interprétations des runes divinatoires

Dans l’art divinatoire runique, chaque rune est associée à un concept, une idée ou une signification. La première rune (FEHU) symbolise par exemple le bétail et la nourriture. Il désigne le flux vital et le changement. Tandis que la dernière rune (OTHALA-ODAL) équivaut à l’héritage et aux biens matériels. Il symbolise le but atteint et la fin d’un voyage.

Les différentes méthodes de tirage permettent d’associer les significations de chaque rune tirée et d’en faire une synthèse. Pour les comprendre, il faut se baser sur les émotions, les expériences et les personnalités de celui qui consulte. Il s’agit en quelque sorte d’une introspection. Pour le tirage à trois runes, par exemple, la première pierre tirée correspond à son présent, la seconde à son passé et la troisième à son futur. En faisant la synthèse, il obtient une structure globale et un indice sur les réponses.

Comment trouver l’amour grâce à la voyance ?
Madame Soleil : un grand personnage de la voyance !